1
min

Une époque sans doute révolue, mais un personnage semblant y appartenir en creux....

Image de Politique

Politique

6 lectures

1

Nous sommes quelque peu surpris par cet homme né à Beyrouth, fils d'Historien et sans doute extrèment préparé pour les combats à venir, considéré comme le 14ème député le plus actif . Surpris, car il avance doucement, sans brusquer les étapes. Mais aussi car son positionnement relativement central lui crée, malgré tout, bien des perspectives, du haut de ses 43 ans, connaisseur autant de l'aile gauche que de l'aile droite, et ayant, surtout, le grand mérite de beaucoup travailler. Aussi familier "autrefois" d'Henri Emmanuelli que de François Hollande et homme visiblement bâti par nature pour la "synthèse", ne serait ce que du fait de son lieu de naissance et de son ascendance . Il connaît bien l'Histoire et confie être "Mitterrand" face à "Savary", dans son opposition interne à Olivier Faure. La comparaison peut séduire. Et créer un espoir. Il est visiblement au carrefour de tous les courants et en mesure la totale inanité sur le court terme, l'absurdité stratégique temporaire , tout autant que la nécessité sous-terraine évidente, pour produire du texte et de l'Idée, pour engendrer le débat. Il serait sur des positions exigeantes en terme de réflexion et de construction. Toujours en dépit de cette obsédante lacune, notre marotte, que voulez vous, qu'est ce refus de la plume publique, à savoir de tout livre disponible en librairie. Qui est, quelque part, une façon de nous éviter tous, en ne nous permettant pas de sonder les coeurs.... Et d'obtenir quelques précieuses citations et éléments biographiques. Nos nouveaux leaders sont au fond, à nos yeux, de parfaits inconnus, dont nous ne mesurons aucunement ni la dureté de la trajectoire, ni les évidentes
souffrances. La présentation qu'ils font d'eux mêmes emprunte beaucoup à la technocratie et à la communication moderne qui lui est associée. Leur souci d'aller vers nous par les mots semble inexistant .
Notre attente est immense. Mais insatisfaite. Les commentaires se font sous nos textes fb. Ceux de la "France Insoumise" sont nombreux . Ceux des nôtres beaucoup moins nombreux. Nos tentatives ne sont pas forcément bien vues et nous le savons. Interroger sans cesse dérange. La question est un problème par elle-même. Nous constatons en toute simplicité que la méthode peut déplaire, même si elle a quelques modèles d'écriture fort anciens. Nous nous considérons comme venant d'une époque sans doute révolue. Et pourtant, notre courant de pensée n'est pas mort. Et ne mourra jamais.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,