Une dyade

il y a
1 min
3
lectures
0
Une dyade


Oxymoron

le lapis-lazuli du drakkar
sillait sous le firmament lacunaire

lorsque survint la nuit
les étoiles désidératives
s'allumèrent à la proue

ce dragon exponentiel
sur la contrition des côtiers
attachait des yeux de fanal et de ciel


Sagittaire

j'ai jeté une faîne enthousiasmée
au-dessus de l'étang

au mitan de sa trajectoire arquée
s'élance un oiseau blanc
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,