1
min

Une chienne adorable

Image de Joël Riou

Joël Riou

305 lectures

191

Qualifié

Dès que tu t'approchas par la porte entrouverte,
Craintivement, humant ma large paume offerte,
Humide, couverte de terre et de gazon,
Flairant l'odeur étrange flottant au salon,
Et que tu me léchas, retroussant tes babines,
Les doigts et l'avant-bras, découvrant tes canines,
J'ai su que c'était toi, boule au pelage noir,
Qui tiendrait compagnie à ma femme, le soir
Quand des travaux divers m'obligeraient peut-être
À rentrer sur le tard, postée à la fenêtre.

De tes lointains ancêtres hurlant à la mort,
Les loups pour les nommer, victime de leur sort,
Tu chercheras toujours, jusques à perdre haleine,
À nous communiquer tes craintes et ta peine.
Tu grandiras très vite, accédant à la taille,
Des chiens de sauvetage, les poils en bataille.
Ta place tu feras, ô combien dans nos cœurs !
Notre amour tu prendras, sans tes frères et sœurs ;
Partout tu nous suivras, sur la plage ou la grève,
Courant de l'un à l'autre, allers-retours sans trêve.

L'enfant, l'ado, l'adulte, aussi le petit vieux
Tu recherches, afin de partager tes jeux.
Véritable éléphant parmi un jeu de quilles,
Quand, croyant discerner dans un groupe de filles,
L'enfant de notre enfant, si chère à notre cœur,
Tu fonces vers elle, gémissant de bonheur.
T'apercevant alors de ta triste méprise,
Tu reviens lentement, morose, l'âme grise.
Adieu la chevauchée, oreille et truffe au vent,
Bousculant au passage, table, chaise, auvent !

Câline tu te fais, voire aussi langoureuse,
Pour assouvir ta faim, éternelle amoureuse,
De gâteaux, de caresses, de morceaux de pain.
Ne sachant ajourner, remettre au lendemain,
Toutes ces bonnes choses aujourd'hui visées,
Il faut te préparer, sur tes pattes dressées,
À la caresse, au coup de doigt sur le museau !
C'est ton unique vice, seule ombre au tableau,
Car tu es avant tout tendre, douce, docile,
Sous un aspect de brute, une chienne fragile.

Quand tu nous quitteras, que je crains ce moment !
Pareil à l'étoile brillant au firmament,
Le souvenir de toi se maintiendra vivace
Tel le lierre rampant ou bien la plante grasse.
Je redoute l'instant où de ton flanc velu,
De ta gueule béante ou d'un membre griffu,
Coulera un sang noir, signe d'hémorragie,
À moins qu'on ne te trouve inerte, hélas ! sans vie,
Tes yeux à demi clos, qui ne s'ouvriront plus,
Nous laissant pantelants, horrifiés, perdus !

PRIX

Image de Été 2019
191

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joël Riou
Joël Riou  Commentaire de l'auteur · il y a
Ce poème est à mettre en lien avec une nouvelle, consultable sur SE, qui n'a pas connu le succès que j'escomptais, "Une longue attente" : à découvrir ou redécouvrir pour les inconditionnel (le)s des animaux de compagnie.
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Je ne pouvais pas lire ce texte sans penser à Faldie, notre chienne décédée depuis déjà quelques années mais toujours tellement présente dans nos cœurs. Elle nous a donné 14 ans de bonheur. Sa perte a été un moment très difficile pour nous.
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Il est vrai qu'en écrivant ce poème, j'ai pensé à tous les maîtres et maîtresses de nos animaux de compagnie, imaginant que ses paroles puissent éveiller ou réveiller des souvenirs, parfois douloureux.
·
Image de JLK
JLK · il y a
Bel hommage. Plein de tendresse, avec l'humour aussi, et un classicisme de bon aloi.
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Merci JLK pour le "classicisme de bon aloi" : j'essaye d'être fidèle à ses règles exigeantes.
·
Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Un bel hommage à votre chienne ! J'entends la mienne ronfler de béatitude dans son couffin… C'est très dur de les voir partir mais c'est du bonheur de les rendre heureux.
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Merci Odile, une caresse à votre chienne en espérant ne pas la réveiller !
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Le chien, ce fidèle compagnon. Un bel hommage mérité que vous lui rendez là
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Merci isabelle d'être passée me soutenir en cette période peu propice aux lectures sur SE : )
Je viens de m'apercevoir en relisant mon poème que j'aurais du écrire :
"Flairant l'étrange odeur flottant dans le salon" en place de" Flairant l'odeur étrange flottant au salon" ; j'aurais ainsi pu élider le "e" vilain à l'oreille juste avant la césure. et respecter l'hémistiche 6/ 6.
On en a jamais fini d 'apprendre et de se corriger !

·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Je devrais le donner à lire à mon chien !
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Je pense qu'il apprécierait !
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
C'est bien ce que je voulais dire !
·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Vivre au jour le jour, en sachant que ? Il en est ainsi autant pour les bi. que pour les quadri.; Tout est affaire de coeur. Beau poème.
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Merci de cette profession de foi en faveur des êtres sensibles que nous sommes tous.
·
Image de Flore
Flore · il y a
Perdre un animal...c'est une douleur très vive, un pan de vie qui s'en va, c'est dur...Je n'ai pas eu de chien, mais quatre chats...les trois derniers laissés par nos enfants partant Outre Mer...Ce qu'ils représentaient en plus...Je n'en veux plus...
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Nous avons tous affaire à ce terrible dilemme lors de la perte d'un animal, en reprendre un ou non. Je vais bientôt poster un poème sur les chats que j'ai eus ; leur perte a été douloureuse ...
·
Image de Alain.Mas
Alain.Mas · il y a
Bonjour, poème très affectueux . Pour ma part il n'est plus question de m'attacher à un chien . J'ai ai déjà perdu deux. C'est trop triste.
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
On ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve, merci Alain pour votre soutien.
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Une belle " chienne de vie ! " Mes 5 voix pour ce beau et intense moment de littérature Joël !
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Merci Félix d'avoir lu mes trois poèmes. Et de les avoir appréciés. Il en reste un en finale, c'est déjà ça. Pour vous c'est trois.C'est beau la notoriété !
·
Image de De margotin
De margotin · il y a
Mes voix
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Merci à vous !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème