1
min

Une chèvre une corde un pieu

Image de Bruno Adjignon

Bruno Adjignon

24 lectures

6

Une chèvre, une corde, un pieu,
Bêle la belle à barbichette
Qui tire, tire à qui mieux mieux ;
De vivre encore une lichette
Elle aimerait par tous les cieux.
Passant par là une bichette,
Tâches marrons sous les doux yeux,
S'emploie à faire une affichette,
Ou plus exact un panonceau
Sur lequel à toute vitesse
Elle écrit sous un arbrisseau :
« Bête à herpès : gare aux caresses
De son virus comme un lasso. »
Un glouton qui traînait ses fesses
Par le vallon de Bois Sursaut,
Bientôt avance coeur en liesse
Vers la proie, il tombe en arrêt
Face à la note et s'interroge :
« Faut-il donc qu'en cette forêt
A mes usages je déroge ?
Ai-je des tripes de goret
En porcelaine de Limoges
Moi qui débusque les furets
Du vaste Québec en leurs loges ?
Mais j'ignore si ce virus
Étrangleur à ce qu'ici semble
Était connu du dieu Horus,
Mutant malin qui fait qu'on tremble
Comme tiges de papyrus
Aux bords du Nil toutes ensemble
En un ballet dont le tonus
Vaut un girafon allant l'amble.
Même un glouton de qualité,
Intelligent, puissant, sublime,
Comme je suis peut s'inquiéter :
Une courante fluidissime
Risque-t-elle de m’affecter ?
Vais-je en moi sentir une lime
Ronger mes tripes tout l'été
Me laissant une chance infime
De gai folâtrer l'an prochain ?
Sauf qu'un glouton cela gloutonne
Dans le froid, le chaud, le crachin,
C'est ainsi nul ne s'en étonne
De Bois Sursaut à Pontmachin
Allez un bout je lui ponctionne
Et puis zou clinique Chinchin
Au cas où. La soupe y est bonne,
Je le tiens de Jo le verrat. »
Pan ! Le gaillard soudain s'écroule
Comme un vulgaire petit rat
Entraînant un caillou qui roule
Et fait entendre un opéra
Sous les hourvaris de la foule
Des freux croassant : « Cra cra cra :
Il est plus bête qu'une moule
Qui raisonne tout à l'envers
Fait le philosophe et soupèse
Le pour le contre de travers
Il ne finira pas obèse
Ce glouton et jamais les vers
Ne s'en repaîtront à leur aise
Mais l'humain oui aux treillis verts
Tout le reste n'est que foutaise »
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une fable qui fait réfléchir, Bruno ! Grâce à vos voix, “Gouttes de pluie” est en FINALE pour le Grand Prix Hiver 2019 ! Merci de revenir confirmer votre soutien si vous l’aimez toujours ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gouttes-de-pluie-2
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
du La fontaine déjanté qui finit mal devant le vrai prédateur suprême, l'humain!
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Tout compris !!! Merciiii.
·
Image de thierry
thierry · il y a
peut être trop d'évocations géographiques impossibles à relier qui ont fait peur aux sélectionneurs. Mais pour moi cela n'a aucune importance, j'aime
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Peut-être, oui.
A moins qu’ils n’aient pas compris qu’une biche puisse évoquer un herpès ! 😜

·
Image de Flore
Flore · il y a
Déçue que ce texte ait été publié en libre seulement, une fable si vraie comme l'histoire de la chèvre de Mr Seguin...
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Ce texte a été refusé !

Je pense qu'il apparaissait trop pessimiste ! Je ne vois, en effet, nulle autre raison à cet ostracisme.

Bonne journée, chère Flore.

·
Image de Miraje
Miraje · il y a
La chèvre de Monsieur Seguin en est toute retournée ☺☺☺
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
N;est-ce pas ! Mais S E n'a pas retenu ce texte !
Merci à vous.

·