Une caresse ventée.

il y a
1 min
7
lectures
0

De nouvelles œuvres ici et un petit ménage de printemps pour tenter de proposer le meilleur ! Il y a même des textes à poursuivre ! Bonne journée ! Charline.  [+]

Je passe, je viens, je pars,
Je reste rarement.
Je suis comme le vent.
Dans ma vie,
Avec les Hommes,
Que je séduis,
Qui me séduisent.

Je suis libre,
Sans attaches, sans engagements,
Libre et libérée face à la Vie, face aux Temps,
Quand d'autres s'attachent les mains,
Les pieds, les poings liés,
Face à leur propre morbidité.
Je suis libérée de ces chaînes,
Enfin !

Et je passe comme souffle le vent.
Un jour, peut-être sous peu,
Demain ou dans dix ans,
Je m'arrêterai plus d'un instant.

Pour poser mon âme sage,
Défaire mes bagages et je serai alors,
Le vent permanent.
Celui qui souffle sa nouveauté
Ses envies et ses rêves,
Mais qui sait rester parfois,
Au même endroit,
Et bien présent.

Je passe, je viens, je pars,
Je reste rarement.
Je suis comme le vent.
Dans ma vie,
Avec les Hommes,
Que je séduis,
Qui me séduisent.

Je suis libre,
sans attaches et sans engagements,
Libre et libérée face à la Vie, face aux Temps,
Quand d'autres s'attachent les mains,
Les pieds, les poings liés,
Face à leur propre morbidité.
Je suis libérée de ces chaînes;
Enfin !
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !