Un zeste de poème

il y a
1 min
8
lectures
1

Je suis un romantique, la Muse qui m’inspire, souvent je là désire mais elle cache son visage. Dans mes poèmes, je lui découvre pudiquement mon âme mais parfois ma sensualité prend le dessus  [+]

Au zoo d’Anvers,
j’ai rencontré Zazie,
en zigzag elle courait.

Sans zozoter,
je lui prenais la main.
Tel un zeppelin, perdu dans les collines,
Un peu zombie, les bras au Zénith,
elle cherchait son chien

“ Z’avez pas vu Mirza”!?
Je zieutais partout....
pas de chien à l’horizon!

Soudain, à ma grande surprise,
elle se jeta dans les bras d’un zazou,
l’air un peu Zozo, un zouave,
en tous cas un drôle de zigue

Zut, z’en avait marre,
je quittais le zoo
au bar Ko’uzi, je dégustais un Zakouski
arrosé d’un Zoppa avec un zeste de citron.
Luciano
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Luciano
Luciano · il y a
MERCi, Philippe, grâce à ta lecture du “ zeste de poésie” j’ai corrigé un vers “ drôle de ligue” doit être remplacé par “un drôle de ZIQUE”, très heureux de t’avoir rencontré, au café Eugène”commentaire, j’ai commencé la lecture de ”Je n’ai rien demandé, moi”, j’aime cette poésie qui vient des racines de l’âme et de l’histoire d’une vie et d’espoir d’un meilleur monde. mes amitiés
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
sympa mon cher ami , mes amitiés