753 lectures

474

Qualifié

Vêtue de ses regrets
Coiffée d’un voile de sanglots
Elle marche le long du ruisseau
À l’ombre des grands pins
Que fait-il à sourire là-haut
Ce soleil imposteur ?
Le ruisseau chuchote
Plus gai qu’un oiseau
Son cœur déborde de tristesse
Elle voudrait le tonnerre
Des cascades de pluie
Rugissante
Le ciel noir déchiré
Par la foudre
Mais tout respire la paix
Baigné de lumière estivale
L’air chaud est chargé de senteurs
D’herbes sauvages et de fleurs
Ferme les yeux sous la caresse
De la brise
Le ruisseau te murmure
Des paroles d’éveil
Tu peux rouvrir tes yeux
Et déchirer ce voile gris
L’amour n’est rien qu’un songe
Tu peux dissiper le mensonge

PRIX

Image de Été 2018
474

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Epineuse
Epineuse · il y a
Oh l'impact des derniers vers !
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci beaucoup pour votre lecture, Epineuse. Votre compliment me fait très plaisir !
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Du Renoir, du Giono ?
Du Teyrac, plus simplement...

·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Oui, et plus modestement... ;-) C'est très flatteur, ces grand maîtres ! Merci very much !
·
Image de Mirgar
Mirgar · il y a
La souffrance et la beauté de la nature, sa sérénité ne sont pas compatibles.Mais le poète y trouve son inspiration et une forme de sagesse.+5
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
La nature n'est pas au diapason des individus, c'est plutôt (parfois) l'inverse. Mais c'est là une autre perspective.
Merci beaucoup pour la lecture, le commentaire et le soutien, Mirgar !

·
Image de Soseki
Soseki · il y a
Retrouver la paix dans ce refuge de beauté qu'est la nature ....quel beau poème !
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci beaucoup Soseki !
·
Image de Pauline Zemoon
Pauline Zemoon · il y a
A mon tour de vous lire : merci beaucoup pour ce doux moment de poésie, j'ai beaucoup aimé votre texte ! Bravo et bonne chance pour le prix !
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Très gentil à vous d'être passée me lire. Ravi que mon texte vous ait plu. Merci beaucoup !
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
La nature consolatrice de nos déceptions . On peut toujours se ressourcer auprès d'elle . Un joli poème , de la mélancolie mais du réalisme . Je le ressens ainsi et j'aime . Mes 5 voix avec plaisir .
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci beaucoup, Nadine, pour la lecture et l'appréciation, qui me font très plaisir !
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Pour moi elles apparaissent comme votées .
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Oui, c'est parce que vous aviez déjà voté il y a un mois... désolé.
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
J'aime donc toujours ! Ouf !
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
CQFD ;-))
·
Image de Djany
Djany · il y a
le ruisseau chante clair et l'amour chuchote... Tous mes votes... Merci pour votre passage sur ma page... A très bientôt
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci à vous, Djany, pour votre lecture et votre soutien !
·
Image de Thomas d'Arcadie
Thomas d'Arcadie · il y a
+5 ce poème est à couper le souffle !
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Très touché par votre compliment, Thomas. Merci beaucoup !
·
Image de Piver
Piver · il y a
A mon tour de vous dire que j'aime votre poème... Tant que le songe ne ment pas!
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Un grand merci pour votre lecture, Piver. Votre appréciation me fait plaisir.
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Contrairement à ce que dit la chanson, chagrin d'amour ne dure qu'un moment. La nature consolatrice vous apaise et c'est reparti pour des plaisirs d'amours qui, eux, dureront toute la vie.
Telle est du moins mon interprétation de poème bien tempéré.

·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
J'aime beaucoup cette interprétation "sunny side up", si j'ose dire. Merci Guy pour la lecture et l'agréable commentaire !
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
C'est vrai qu'ayant lu d'autres commentaires je ne suis pas retrouvé sur l'interprétation entièrement négative (spleen, mélancolie, amertume), j'ai senti la paix qui revenait, la preuve étant la nature qui refuse de se mettre au diapason de l'humeur de la belle abandonnée. C'est irritant pour elle sur le moment, mais signe de resilience pour l'avenir.
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Oui, en effet, j'ai voulu suggérer que l'amour étant une forme d'aveuglement, il lui est possible de rouvrir les yeux (la nature l'y incite en lui opposant sa quiétude apaisante) plutôt que de rester dans l'illusion que sans celui qu'elle aimait tout s'écroule.
·