Un sens, et?

il y a
1 min
9
lectures
0
Le sens est vague
Voire vraiment flou,
Sans queue ni tête,
J’en perds la mienne.
Une énorme blague
Qui rend fou,
Comme une girouette
Qui fait des siennes.

Les mots m’enivrent et me façonnnent,
Leurs douce présence me console.
Les mots m’attirent, les mots me veulent,
Mais ce soir moi, ‘veux rester seule.

Sortir ma tête de ce chaos,
Puis replonger aussitôt,
Sauver mon esprit de leur poison,
Mais je suis prise de passion.

QU’ils soient doux, tristes ou bien brutaux,
Les plus banals ou les plus beaux,
Ces milliers de mots qui me rassurent,
Dépouillent mon cœur de son armure.

Le sens est vague
Voire vraiment flou,
Sans queue ni tête,
J’en perds la mienne.
Une énorme blague
Qui rend fou,
Comme une girouette
Qui fait des siennes.

Puis-je être bien sans le mot « vais »,
Sans la douceur du mot « rose »
Et s’il me manque ce mot « tais »
Comment veut-tu que j’en impose.

Si fatigué, j’oublie l’mot-clé
Je jure alors d’brandir l’mauser,
Très rapidement, sans maugréer,
Peut-être alors qu j’aurai l’Molière.

Le sens est vague,
Complètement fou,
Sans queue ni tête
Et il malmène,
D’une tirade étrangement floue
Ces marionnettes
Sur leur scène.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,