1
min

Un petit clin d'œil à Jacques Brel

4 lectures

0

Quand on a que l’amour
Pour voir chaque matin
Dans les pensées de demain
Sans nulle autre richesse que nos mains

Quand on a que l’amour
Pour unique prière
Nous donnent envie d’aimer
Sans rien demander

Quand on a que l’amour
Pour voir briller les rivières
Pour habiller nos rizières
De toute sa lumière

Quand on a que l’amour
Pour vivre chaque jour
Sans unique recours
Que la façon d’aimer

Quand on a que l’amour
Les vœux d’un aveu
Dans le creux désireux
D’un orage ombrageux

Quand on a que l’amour
Pour lire entre tes lignes
Les plaisirs de la vie
Cette douce mélodie

Quand on a que l’amour
Imaginative et fertile
Captivent la folie
Sur les roulis des délits

Quand on a que l’amour
Pour unique saison
Pour unique chanson
Que celui du frisson

Quand on a que l’amour
Pour vivre sans égard
Que celui d’un regard
Où s’enfuit le hasard

Quand on a que l’amour
Le murmure d’une voix
Pour vivre chaque jour
Tes rires tes joies

Sur les rives de l'amour
Le ciel bleu dans les yeux
Des rêves pleins les cieux
Des mots merveilleux

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,