Un lever de soleil

il y a
1 min
12
lectures
1

Écrivain du dimanche... au dimanche suivant  [+]

Le soir, quand je m'endors, un monde s'ouvre à moi
Je plane haut dans le ciel au-dessus des campagnes
Tout paraît plus petit, de mon mât de cocagne
La forêt d'acacias n'est plus qu'un petit bois

Je suis si loin, si haut, effleurant les nuages
Droit devant, le soleil se réveille aux aurores
Déjà ses doux rayons me réchauffent le corps
Mes yeux clos subjugués devant ce paysage
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !