Un instant la Lune...

il y a
1 min
35
lectures
2

Passionnée des poèmes depuis la rencontre il y à 2 ans de mon drôle prof de français... Je suis d'avis, comme le dit Sénèque que: "La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est  [+]

Ce matin, la lune était pleine. On aurait dit un autocollant sur une étendue sombre, une vieille feuille de papier jaunie par le temps et les lecteurs. Elle brillait à m'aveugler les yeux.
Elle était belle...
On pouvait distinguer ces petits cratères que l'on aurait pu prendre pour des tâches.
On se sentait bien à la regarder entre sommeil et début de journée, ce matin, dans le bus qui m'amène au lycée. On se serait cru dans un rêve ou un théâtre, mélange de mille et une nuit et vie banale.
Elle était omniprésente, reine de la nuit, qui dominait l'étendue blanchie par le gèle. Elle exaltait une envie de s'enfuir. De s'enfuir loin, loin, loi d'ici. De faire de soi un oiseau, qui puisse se rapprocher d'elle au plus près. Comme Icare et son Soleil, je serais Anaelle et sa Lune. Je ne me brûlerais pas les ailes mais je quitterais cette amertume. Celle qui ronge les Hommes depuis fort longtemps. Je la quitterais pour m'envoler vers cette auréole de beauté...
Mais le jour se lève, le Soleil prend place. Le Lune se rétracte. Elle s'efface peu à peu pour me laisser lasse assise dans mon bus fade.
Ce petit moment, m'aura apporté plaisir et remontant. C'est eux les plus importants, dans cette immensité du temps...

Mer. 24/12/16, Nanawelle
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !