Un homme marche

il y a
1 min
299
lectures
197
Finaliste
Jury

Des mots, depuis longtemps. Posés sur le bout de ma langue, invités par la formule magique des "Il était une fois". Des mots qui me relient aux autres et au monde alentour. Des mots qui ont fini  [+]

Image de Hiver 2021

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Sur la crête blanchie
Un homme marche sur ses semelles feutrées
Il glisse sur la neige

Patiemment

Il n’aperçoit rien d’autre qu’une empreinte
Celle redoutée par enfants et bergers

Sans crainte

L’attend-il ?
L’espère-t-il ?

L’homme ne s’exhibe pas
Il ne se cache pas non plus
Juste
Il marche
Il glisse
Il avance ses pas
Dans les tranches de brouillard

Cet homme-là
Ce solitaire
Je ne le connais pas

Encore

Cet homme-là
Cet homme que je ne connais pas
Passe droit
À l’abri des congères

Il ne s’encombre pas de tergiversations
Il ne s’encombre pas de complications

Sur la crête du froid
L’homme et le loup
Ils se savent tout près
Mais ils ne se voient pas
L’un derrière, l’autre devant

Sans doute

La trace des spatules rejoint celle de l’animal
C’est là qu’il les voit, juste en contrebas
Je dis bien il les voit puisqu’ils sont plusieurs
Mais rien ne lui aurait permis avant de le deviner
Ils marchent en file indienne
Sans faire pas de côté
Comme s’ils ne faisaient qu’un

Comme si

Les odeurs précèdent les hommes qui avancent
Les loups ont déguerpi
Le temps que le skieur les fixe du regard
Ils ont disparu
Ils se sont éclipsés comme des comètes vives

Où donc sont-ils passés
Il ne le saura pas

Jamais
197

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Bleus

Véronique Pédréro

Bleu de peine et de larmes
Bleu le sourire figé de l'enfant frappé par le silence
Bleu aux coudes et aux joues lorsque la... [+]