Un futur

il y a
1 min
474
lectures
19
Qualifié

Une infinité d'univers peut germer d'un seul esprit, c'est la raison pour laquelle la réalité ne triomphera jamais sur l'imaginaire. Chacun de vos textes, chacun de vos dessins, chacun des  [+]

Image de Automne 2020
Peut-être qu’un beau jour, en entendant ton nom
Les souvenirs viendront, sans précéder la peine.
En attendant je souffre à son évocation,
Dissimulant au mieux des larmes qui sont tiennes.

Peut-être bien qu’un jour, le vide que tu laisses
Sera comblé avant que ta voix reparaisse.
En attendant je plonge et vis d’indifférence,
Pour qu’à nouveau t’entendre achève mon errance.

Peut-être même un jour entendrai-je ton rire
Sans qu’il ravive en moi tout ce que j’ai pu fuir
En attendant je crains et vis pour ces instants,
Murant mes sentiments, je m’épargne le pire.

Peut-être qu’une nuit, tu quitteras mes rêves
Laissant vivre un mensonge, auquel je voudrais croire
En attendant ce soir sera encore sans trêve
Car rêver ton reflet me suffit à savoir.

Peut-être l’avenir verra-t-il s’essouffler
La lueur chaude et douce entretenue pour toi.
En attendant je prie pour qu’il n’advienne pas :
Je ne pourrais souffrir l’avenir sans t’aimer.
19

Un petit mot pour l'auteur ? 24 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Entre séparation et absence, la mélancolie effleure les vers de belle manière.
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
Ce poeme trés nostalgique gagnerait beaucoup avec des synonymes pour entendre et attendre , pour éviter les heurts phonétiques enentendant 4 sons identiques ça accroche un peu
en prononçant ton nom
un jour résonnera ton rire ....

Image de Isaac Ancalimon
Isaac Ancalimon · il y a
J'avoue que celui entre "trêve" et "rêver" me choque personnellement plus, mais c'est sympa d'avoir des pistes d'amélioration. Merci à vous.
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Penser à l'absent est souffrance, y penser sans souffrir est inimaginable, comme ne plus respirer ! Un beau poème.
Image de Isaac Ancalimon
Isaac Ancalimon · il y a
Merci, c'est tout à fait l'idée.
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Merci à vous, Isaac. En parlant de souffrance,je vous propose de découvrir mon témoignage dans "Ressource".
Image de Christophe Pascal
Christophe Pascal · il y a
Classique mais bon! Continuez s.v.p.
Image de Isaac Ancalimon
Isaac Ancalimon · il y a
C'est min intention. Merci pour votre commentaire.
Image de Marie
Marie · il y a
tellement bien écrit !
Image de Isaac Ancalimon
Isaac Ancalimon · il y a
Merci beaucoup.
Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Quand l'attente et l'espoir de l'autre font souffrance et quand l'idée de ne plus rien ressentir en est une autre.
Image de Isaac Ancalimon
Isaac Ancalimon · il y a
C'est un bon résumé, merci pour votre commentaire.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Délicatement murmuré .
Une perle dans un écrin.

Image de Isaac Ancalimon
Isaac Ancalimon · il y a
Merci, c'est très joliment dit.
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Le manque bien exprimé
Image de Isaac Ancalimon
Isaac Ancalimon · il y a
Merci
Image de Kolgard Sino
Kolgard Sino · il y a
Belle déclaration. L'amour est la souffrance... éternel duo. Votre poème m'a fait penser à la musique "J'en rêve encore" de Gérald de Palmas
Image de Isaac Ancalimon
Isaac Ancalimon · il y a
Je ne manquerai pas de la découvrir, merci.

Vous aimerez aussi !