1
min

Un frais matin de juin

Image de Laris Mocvenef

Laris Mocvenef

19 lectures

4

Un frais matin de juin
Le ciel pâle se levait
Je sentais mon destin
Tout près de s’embraser

J’ai lu dans ton regard
Si vif que je l’ai su
Les jours qui étaient noirs
On n’en reparlera plus


La vie n’est pas facile
Et le monde sur un fil
Funambule il attend
Que puisse s’aimer les gens


Une nouvelle page se tourne
Mon regard se détourne
Du passé qui lentement
S’envole au grès du vent
De nouveaux jours vont vivre
Je veux me sentir ivre
De cette vie qui m’attend
Je veux vivre chaque instant
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Emma
Emma · il y a
Il me fait du bien votre poème. A relire quand je ne suis pas si sûre que les jours noirs aient disparu...
·
Image de Laris Mocvenef
Laris Mocvenef · il y a
Merci. Je suis heureux que ça vous ai fait du bien.
·
Image de Pierrot
Pierrot · il y a
Une page qui se tourne...une rupture qui offre un nouveau départ.
Joli!

·
Image de Laris Mocvenef
Laris Mocvenef · il y a
Merci Pierrot.
·
Image de Osolaris
Osolaris · il y a
Un manifeste à la vie, une belle Déclaration, qui devrait être Loi. Bravo !
·
Image de Laris Mocvenef
Laris Mocvenef · il y a
Merci beaucoup Osolaris.
·