1
min

Un enfant

Image de Aseda

Aseda

16 lectures

3

Un enfant, petit garçon, à l’orée d’un camp,
Auréole sur la tête, face aux démons,
Ces monstres ont cousus une étoile à son veston,
Ils ont emportés mères et sœurs se débattant.

Ses larmes se mélangent à la mare de sang,
L’air sent la chair brulée, le ciel gris, pas d’horizon.
Enfant conscient de ce monde fou sans raison,
Assassinant hommes, femmes au nom d’un tyran.

Quel motif peut justifier un tel traitement ?
Le travail ou la mort servent de punition.
Pour quelles fautes ? Vivre une autre religion ?
Si les hommes se disent frères, pourquoi craignent-ils des frères différents ?

Un enfant, jeune fille cachée sous le voile d’un autre temps,
Fuyant les bombes et les tirs qui avaient rasés sa maison.
Plus d’école, brûlés les livres d’histoires, des saisons !
Il ne reste du village que ce décor horrifiant.

Le cœur lourd et la tête baissée elle attend,
Que d'autres décident à sa place de sa condition,
Mineure éternelle sous les coups de la domination
Des hommes qui leur préfère un mode de vie dégradant.

Liberté ? Mais que signifient ces mots si glorifiants ?
L’ignorance et la peur, servent d’appât à cette lave en fusion,
Qui se nourrit de cauchemars, de ces cris à l’unisson,
Et font trembler le monde au nom du puissant.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Dur, émouvant. Bien écrit, a voté pour Aseda.
·