Un drôle de millésime

il y a
1 min
10
lectures
3

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

On s'en souviendra tous, car, sans être de vin
Cet affreux millésime ne fut pas si divin ;
Et il aura été avec son triste été
Marqué par pandémie aux visages masqués,
A cause d'une chauve - souris qui nous a fait pleurer
Quand covid a tiré ses salves de virus
Sans qu'on puisse opposer véritable blocus
A sa propagation malgré nos protections .
Cet horrible millésime aura fait des victimes
Par centaines de milliers, laissant des orphelins
Partout sur la planète, sans besoin de prophètes .
Quand la vie a tiré sa triste révérence,
Les jours n'ont plus coulé avec leur abondance,
La joie s'est asséchée dans les cœurs en souffrance ;
La tristesse s'est offert un beau jéroboam
Pour fêter le concert de la perte des âmes,
Mais ses bulles de champagne avaient un goût amer,
Départ de nos grands pères et de toutes leurs compagnes
A fait d' nos paradis un véritable enfer .
Adieu la liberté car nous voilà au bagne
Tous bien prisonniers comme "Anciens" en Allemagne ;
Et ce triste millésime nous rappelle la guerre
A la seule différence d'un ennemi invisible
Qui nous a attaqué et dont nous sommes la cible .
La tardive vendange aura quand même bien lieu,
Mais la part des anges sera comme un adieu
A la douceur de vivre de l'ancien temps heureux
Où on buvait le vin avec un air radieux,
Et les grappes de raisin au dessus de la treille
Feront de nos destins de vilaines bouteilles,
Car l'année deux mille vingt, je vous la déconseille
Jamais ne donnera ce vin qui émerveille ;
Ce cruel millésime n'offre que la déprime,
Et son goût de piquette n'incite pas à la fête,
Il est comme un abîme puisqu’alors nous décime .
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
bien vu..........

Vous aimerez aussi !