Un départ

il y a
1 min
8
lectures
2

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

Le fard sur tes paupières
Ton doux visage n'éclaire,
Et ton sourire heureux
N'est plus là qu'un adieu
Pour ton dernier voyage ;
La blancheur de ton teint
N'est que triste arrimage
A la mort qui t'étreint ;
Ta longue chevelure
S'étend à tes côtés
Telle la noire voilure
De ta lividité .
Divinité des Parques
Morta, est bien venue,
Elle t'a prise dans sa barque
Et tu as disparu .
Telle la belle Ophélie
Tu es là, endormie,
"Comme sur l'onde calme et noire
Où dorment les étoiles"....
Allongée sur ton lit
A l'approche d'un soir
Quand ton cœur a failli ;
On a mis un grand voile
Sur ton corps refroidi ;
Dans ta chambre, la pénombre,
Se confondait alors
Avec l'ombre de ton corps ;
J'avais le regard sombre
De ceux qui voient la mort .
Il était embué
Des larmes du chagrin,
La porte s'est refermée
Je t'ai dit : à demain ! .
2

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
magnifique

Vous aimerez aussi !