1
min

Un cri

Image de Aris Gakli-Gaka

Aris Gakli-Gaka

0 lecture

0

Un cri perçant, vrillant, strident
Celui de Munch, la tête de Scream
Celui qui retentit à la découverte du scène de crime.
Le genre d'hurlement qui t'oblige à serrer les dents
Quand ta copine devant un film d'horreur te transperce les tympans.
Quand les aigus deviennent les fréquences dominantes,
Vibrations intenses des cordes vocales qui parfois, la nuit, te hantent.
Vocalises qui focalisent l'attention jusqu'à l'exaspération,
Sons qui extériorisent des sensations en écho à l'inaction.
Douleur, Tristesse, Malheur, Détresse, Mur des lamentations
Au lieu de laisser parler tes nerfs passe plutôt à l'action!
Ne déracine pas ces mandragores dans leur parterre de fleurs de peau!
Éclosion mortelle qui obligerait à rembourser les pots.
Tu es parti trop haut, ultrasons, modulations suraigus.
Baisse d'un ton, tu n'as pas su réguler la pression, déraison,
Explosion, tel une cocotte-minute, éclat de métal dans les vitres
Grenade à fragmentation dommage tu aurais pu gouter au fruit de la passion.
Je ferai glisser ma fourchette dans mon assiette jusqu'à en faire une chanson
Je jouerai de la gratte sur le tableau noir, je ne serai plus un pitre.
Mes sanglots longs sans violons résonneront en notes monocordes.
Crescendo de Shepard si il sonne faux je vous l'accorde...
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,