Un Coeur vide

il y a
1 min
59
lectures
6
Je cours après le bonheur qui m’échappe,
J’ai peur de connaître l’absence éternelle,
De sa pureté, sa candeur originelle,
Mais c’est près d’elle que la chute me rattrape,
Quand ces yeux on redessinés le ciel,
L’amour a recomposée mon triste fiel...

Mon amour tu es ma plus belle crainte,
Ta disparition mon plus grand effroi,
Je t’apprendrais l’anagramme de l’étreinte,
Ton éternité sera près de moi...

Tu es mon fil, je suis ton funambule,
Sans toi mon équilibre sera perdu,
Je perdrais l'usage de mon ventricule,
Je finirais poussière de résidus...

" J'ai peur de te voir partir comme j'ai peur de mourir... "
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !