UN BUT

il y a
1 min
0
lecture
0
Je suis venu avec un but à la naissance,
Pendant que je grandissais, je l'ai caché de mon être,
Je l'ai laissé sauvé dans la mousse bleue qui remplit ma tête,
Dans les régions du cerveau qui changent au fil des jours.
Mais mon but a pleuré dans la nuit, avec les yeux ouverts
Il voulait la revendication de son trône,
J'ai ressenti des signes d'étouffement que j’ai caché avec d'activités banales,
Mon but était comme un code perdu, je pouvais le lire dans mon esprit.
Avant la majorité, cela ressemblait à de la fumée, une tache d'obscurité, un peu de plomb...
Les portes de mon front l'ont laissé sortir, il a mis si longtemps à me dire sa fin,
Je savais alors que mon but était d'écrire, de ma peau, de mon sang, de mes pores.
Je ne savais pas comment formuler mon premier verset, j'ai à peine remarqué que c'était une trace qui était dans les marais de ma mémoire,
Je pensais l'avoir vu surgir, apparaître soudain,
Comme un navire qui se balance dans la tempête,
Il n'avait pas de mains, il n'avait pas d'yeux, mais il pouvait parler,
C'est vrai, nous sommes tous nés avec un but inscrit dans notre solitude.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !