Un bouquet vitrifié

il y a
1 min
184
lectures
29
Qualifié

Voici mon par-cours : Scieur de long, au long cours ; dans le pays de ma mère les villages ont des noms à rallonge mais se terminant souvent par -cour. Je suis contre la chasse à courre à cor et  [+]

Image de Printemps 2017
Rêvé de ce bouquet
Par la fenêtre de givre
Au-delà

Les couleurs en sont perdues
Comme assourdies
Les rouges sont rosées

Les teintes sont froides
Comme si les aquarelles
Se délitaient à la glace

Rêvé de bosquets
En vases canopes
Engoncés et ivres

Figés par le vent

Rêvé de canopées
Stériles et roides
Érigées de silence

Où des oiseaux suspendus
Hors du temps sont posés
En guirlandes alourdies

Aras et immortelles
Stoppés en partances
Sans bruit momifiés

Au-delà
Les fleuves ont cessé leur élan
Et reposent sur place

Rêvé de sève vitrifiée
En un glacis de marbres
Et de diamants sans feu

De nature morte en camaïeux de blancs
Gris seraient les arbres
Et le ciel lumineux.

29

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

La vie de Vincent

Philippe Ribaud

Vous comprenez, tout a commencé sur une route, quelque part au nord de la Bourgogne, une nuit d’automne. Je ne roulais pas très vite parce qu’il y avait du brouillard et parce que mon père ... [+]