Un 10 mars 1906, dans le Pas de Calais

il y a
1 min
318
lectures
79
Qualifié

Julien, 80 ans. Depuis 4 ans j'écris et Je remercie toutes celles et ceux qui par leur bienveillance et leur soutien, m'ont encouragé à poursuivre cette merveilleuse expérience. Je leur dois  [+]

Image de Printemps 2021
Sur cette terre des gueules noires,
Là où s’érigent les terrils,
Couleur de deuil demeure le gris.
Lorsque le ciel pose ses larmes,
C’est pour y laver les souffrances
Et les misères de l’existence,
Accumulées par les mineurs.

Dans les entrailles de la terre,
Bandent les muscles et dents se serrent.
La sueur, coule tel un rimmel
Qui encolle les torses nus
Chair entaillée de reflets bleus,
Séquelles de cailloux tranchants
Comme la lame d’un rasoir.

Sous les coups du marteau-piqueur
Le charbon, qui est l’or des riches,
Avant d’aller remplir des poches,
S’écroulera aux pieds de l’homme.
Des coups d’aiguille dans ses veines,
La houille saura se venger,
En le couvrant de terre noire
Elle le tuera sans hésiter.

Plus traître encore est sa poussière,
Quand sournoise elle se fait grisou.
Comme un 10 mars 1906
Il a suffi d’une étincelle,
Pour en faire un torrent de feu.
Qu’ils soient mineurs ou galibots,
La mine devint leur linceul.

Larmes des femmes et pleurs d’enfants,
Coulent toujours dans les corons,
Là est le prix de la misère.
Sur cette terre des gueules noires,
Là où s’érigent les terrils,
De couleur deuil demeure la vie.
79

Un petit mot pour l'auteur ? 130 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Un bel hommage aux gueules noires qui m'avait échappé. C'est vraiment poignant.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
Germinal nous explique si bien le labeur des mineurs.
Bravo pour ce texte poignant Julien
et merci pour ton passage sur ma page. Amitiés

Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Merci à toi chère Djany, j'ai un peu décroché, mais je suis heureux de voir encore quelques amis (es) sélectionnés(es) . Je te souhaite le meilleur.
Julien.

Image de Etienne Mutabazi
Etienne Mutabazi · il y a
très authentique votre plume. Et je suis ravi de vous découvrir
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Du noir pour linceul. Vibrant !
Image de Charline Martinez
Charline Martinez · il y a
Bonjour,

Une plume que je découvre magnifiquement tragiquement, vrai et authentique. Une belle plume et un maîtrise littéraire. Mon vote !

Une jeune de 25 ans.

Cordialement.

Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Bonsoir Charline,
merci pour ce sympathique commentaire, à très vite sur vos lignes.
Julien.

Image de Stéphane Livino
Stéphane Livino · il y a
Bel hommage aux gueules noires publié en début de Germinal....Bravo !
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Il est temps que ce dur métier s'arrête. Merci pour ce témoignage
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Merci Gina, à bientôt.
Julien.

Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Un hommage documenté et mérité à cette population qui ne subsiste que dans la mémoire collective.
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Merci Joël, à très vite.
Julien.

Vous aimerez aussi !