"She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell." -Nikita Gill  [+]

D'aubes infinies je veux fleurir ton corps
Ta peau est une sève où s'abreuve ma bouche
J'en ai mal de t'aimer tant ce miel est brûlant.
Lorsque je t'ai vu, apothéose en l'âme !
Il est là celui que je ne savais nommer !
Il est vrai, il est chair, il n'est pas que rêvé !

Mon premier aperçu de ton être fut ta voix
Elle était comme de l'ambre, du velours et du fer
En ton timbre se logeaient tes conquêtes tout entières :
Femmes, monde, univers
Ta voix est une loi.

Elle m'a guidée, suave, au travers de la foule
Et chacun de tes mots était une frayeur
Car le timbre de ta voix... Don Juan ! Séducteur !
Est celui du mâle qui fit verser des pleurs
Et veut goûter aux corps sans s'attacher aux coeurs.
Serai-je la centième à m'allonger sous toi ?
Combien y en aura-t-il dans tes bras après moi ?

Déjà me sentis-je chose, déjà mon coeur battait
Car aux idolâtres jamais je ne succombe
J'aime la lumière de ceux qui portent le nombre
De toutes leurs conquêtes gravées dans leur aura.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !