Tu étais un devoir

il y a
1 min
21
lectures
1
Image de Eté 2016
T’avoir était un devoir
Qui m’a couté tout le savoir
Que je croyais avoir
Enfin de te faire asseoir
Sous le charme de mes poèmes du soir

J’avais une telle assurance
De vivre sous la dépendance
Depuis mon enfance
Près d’une fille plein d’allégeance

Telle avait été ma prière
Avant que j’aie fermé mes paupières
Pour un demain prospère
Que je suis que je s’avère

Tu étais un devoir
C’est pourquoi j’aime te voir
Près de mes avoirs
Tout en ayant espoir
De ne plus jamais te perdre même un soir
Ma très chère Rosine de Versailles
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un bel ode à l'amour sur des vers poétique, j'aime.