Trêve éthylique

il y a
1 min
108
lectures
14

Un recueil illustré "Couleurs chimères" aux éditions stellamaris: http://editionsstellamaris.blogspot.com/2018/03/couleurs-chimeres.html Le recueil "L'espoir de la meute" (papier ou ebook)  [+]

Pardonnez-moi ce soir si j'ai un peu trop bu
Cette trêve éthylique panse mon désespoir
Pardonnez ma détresse, il est un peu trop tard
Je veux trouver l'ivresse avant le point du jour
Avant de retourner sur mes chemins de peine
Traîner comme un damné au milieu des faubourgs

Pardonnez-moi ce soir pour ma plume tremblante
Pour mes rimes chétives et mes phrases branlantes
Pardonnez-moi ces vers, éphémères écluses
Je ne suis jamais bon qu'à y noyer mes muses

Ces écrits insalubres ne sont qu'une cautère
Pour poète enivré de sa propre misère
Dont le cœur crie famine au fin fond de sa turne
Dont le corps dépérit sous les crocs de l'hiver
Mon bailleur me maudit et je n'ai plus un liard
Qu'ai-je donc fait de ma vie
Il est toujours trop tard

Pardonnez mes amis cette dernière offense
Du fond de mon gourbi rien n'a plus d'importance
Du fond de mon marasme je murmure tout bas
Le nom de toutes celles que...
Dehors un chien aboie

La prison de mes rêves me retrouve transi
De faim de froid de peine
Et puis d'amour aussi
Et puis d'amour toujours à m'en tailler les veines

Mes écrits sont les braises d'un immense incendie
Qui recouvre l'aurore
De mes éclats de fièvre

14

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,