Train à Grande Lenteur

il y a
1 min
597
lectures
358
Finaliste
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Guilleret, ce poème commence avec rythme, légèreté, puis la machine s'enraille. Une petite tonalité absurde prend le pas, quelque chose d'un peu

Lire la suite

On me surnomme tournesol  [+]

Image de Été 2020

Je suis montée dans le train
En marche, à fond les manettes.
J’allais vite, avec entrain,
Voiture 9, place 37.

Et puis, un être, un ange ?
Un conducteur a parlé
Avec une voix de tortue.
Et puis, c’est étrange
Le TGV a enrayé
Sur des entrailles perdues.

Alors évidemment,
Le paysage a défilé moins vite.
Le wagon s’est étiré en lenteur.
Alors, oui, doucement,
Mes pensées ont cessé de se cogner aux vitres.
L’allure a ralenti : au trot, au pas, au cœur.

Il n’était plus question
D’aller d’un point A à un point B
La destination même était à l’arrêt.
Il n’était plus question
De traverser le temps ou l’espace
L’âme sans retard occupait toute ma place.

De rêverie en rêverie
Un voyage dans le voyage s’entreprit.
Un tour du monde des sourires aux fenêtres
À bord d’une roulotte aux roues en fut de l’être…

Je ne suis pas arrivée. Je suis descendue.
Ici, ou ailleurs, allégée du superflu.
« Assurez-vous de tout oublier dans le train. »
Sur le marchepied on m’a tendu dans la main
Un billet vivant, et riche en constellations,
À composter – paraît-il – sans modération.

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Guilleret, ce poème commence avec rythme, légèreté, puis la machine s'enraille. Une petite tonalité absurde prend le pas, quelque chose d'un peu

Lire la suite
358

Un petit mot pour l'auteur ? 88 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sophian Choay
Sophian Choay · il y a
J’ai lu tous les commentaires pour voir ce que chacun percevait dans votre poème. Personnellement, j’y vois une superbe métaphore de la mort dans sa plus belle expression. Quitter le train de la vie et se voir offrir tous les possibles... je suis un peu en décalage dans ma perception mais c’est ce que vos mots m’ont évoqué et le plus beau c’est qu’il n’y a pas de tristesse... Que j’ai vu une part de vérité ou non, bravo pour ce très joli poème.
Image de Doc Pavo
Doc Pavo · il y a
c'est du vécu retranscrit avec humour
Image de Amélie Moglia
Amélie Moglia · il y a
Merci pour le voyage, on s'y croirait.
Image de Marine Azur
Marine Azur · il y a
Bonjour, suis repassée lire ce texte , que j'avais déjà lu et soutenu ! toujours autant de plaisir et puisque vous parlez "rail" j'ai si vous le désirez un "train de nuit" à vous proposer, il n'est plus en compèt' depuis deux ans et s'est arrêté quant à lui, à la gare " des qualifiés" ... c'est juste pour vous inviter à un "changement de train" et faire à un autre voyage ! :-)))) merci et bon dimanche à vous
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-dedans-dun-voyage

Image de LaNif
LaNif · il y a
J'aime les trains, j'aime les voyages en train. Vous nous donnez à voir, sentir, rêver, toucher,écouter aimer et imaginer une merveille lovée dans ce poème...merci !
Image de VéroLucie Bossu
VéroLucie Bossu · il y a
J'ai adoré ! c'est superbe ! Merci pour ce beau voyage et mes voix
Image de Morgane Leeloo Perséphone Lafay
Morgane Leeloo Perséphone Lafay · il y a
Le rythme est aussi agréable qu'un voyage en omnibus en pleine campagne. J'ai toujours aimé prendre le train et j'y retrouve ici la saveur de ces moments. J'entend la voix qui déclame ces paroles et c'est fort agréable.
Image de François B.
François B. · il y a
Un très beau voyage
Image de Romane M
Romane M · il y a
un déroutant voyage en mots ouverts sur de nouveaux paysages, quelle balade!

Vous aimerez aussi !