159 lectures

148 voix

En compétition

Tout finit
Avec les beaux jours.

Tout finit
Quand l'astre du jour
Se fait brûlure,
Se fait maître du ciel.

On lève ses yeux aveugles
Pour entrevoir
Un oiseau
S'élançant dans les vagues
Si hautes
Qu'elles oublient un instant
D'exister comme de l'eau
Pour se faire huile.

Tout finit.
Les cartables bataillent au sol
Tels des vestiges
D'une guerre des mots,
Que les stylos
Ont simplement eu envie
De noter.

Les billes sont rangées,
Tandis que le préau entend
Encore les rires,
Entend encore la joie
Ou les pleurs
De bambins chaleureux.
Par ici, on voit
Des traces de gomme
Qui effacent le temps,
Des traces de compas
Gravant le patronyme
Des pensionnaires
De salles de classe
Qui se vident de
Leurs silences.

Tout finit,
Sur les pages,
Tel un final en apothéose,
Un bouquet de feu
Qui s'étend au firmament,
Pendant qu'on voit
Voleter
Seule,
Une feuille en deuil,
Symbole d'un lieu
Qui s'est arrêté de vivre.

Tout finit,
La couleur de la mort
Prend acte,
Étendant son voile jusque
Dans le moindre recoin.
On prend place
Dans le néant.

Tout finit,
Pour mieux renaître de ses cendres,
Des souvenirs
Faits du plaisir des enfants.

PRIX

Image de Été 2019

En compétition

148 VOIX

CLASSEMENT Poèmes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de De margotin
De margotin · il y a
Mes voix pour ce texte
Et je vous invite à lire Ô amour

·
Image de Jenny
Jenny · il y a
Mes 3 voix, bravo
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Dites donc... Mais vos mots forment une vraie farandole ! Chaleureuse !
Des souvenirs "faits du plaisir des enfants"... Mais si on n'allait pas lire immédiatement vos autres créations dans la catégorie "Bleu", on en redemanderait volontiers de cette écriture en gants blancs, attendrie et heureuse...
Étonnantes, prenantes, ces "lignes" à base de souvenir d'enfance...

·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Un déluge de sentiments, de nostalgies, d'images me submergent ! Des traces de gomme qui effacent le temps ! Le plaisir, les plaisirs de l'enfant que j'étais ! Mes 5 voix pour vous Yannick ! Merci pour cette belle émotion poétique !
·
Image de Anges Addison
Anges Addison · il y a
J'aime beaucoup ce poème... très profond !
·
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Et la vie continue...
·
Image de Poete Intranquille
Poete Intranquille · il y a
Mais bien sûr, tout recommence !
·
Image de Poete Intranquille
Poete Intranquille · il y a
J’avoue qu’àpres quelques vers - dont la tonalité ne vous ressemblait pas - je me suis précipité à la fin pour m’assurer de cela: mais ouf, nous sommes sauvés (enfin pas nous mais eux)
·
Image de Jcjr
Jcjr · il y a
Un filament d'éternité dans ce sentiment de vie des enfants dont "les traces de gommes effacent le temps". Belle insouciance. Carpe Diem. +5 et bienvenue sur ma page quand vous le voulez.
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
Comment ne pas voter ? .... c'est doucement beau !
·
Image de Yannick Pagnoux
Yannick Pagnoux · il y a
Merci pour vos lectures, je tiens à rajouter qu'il faut avoir une double lecture sur ce texte, le fond ne servant que de parabole sur la vie, car si tout finit il faut savoir profiter de l'instant présent. Merci encore de vos commentaires.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème