Tous ces gens qui... (vers libres - pamphlet)

il y a
1 min
29
lectures
2

écrire pour se vivre encore et encore, pour jouer avec ses miroirs et ses mémoires. Ecrire pour se voir dans l'autre, pour voir l'autre en soi  [+]

Ils ont touché à tout
Tout ce qui est à nous
A tout ce qui est nous
Ils ont volé et nos meubles
Et nos consciences
Ils n’ont rien respecté
Ni nos parents ni nos enfants
Ils ont touché à tout
Et puis il y avait
Tous ces gens

Tous ces gens qui n’ont pas vu
Le forfait hospitalier s’instaurer
Qui n’ont pas vu
La suppression de l’autorisation administrative de licenciement
Qui n’ont pas compris
Les lois de décentralisation
Ou qui ont été d’accord
Avec la création du ghetto des 16-25 ans
Et donc la fin du SMIC pour les stagiaires de moins de 26 ans

Ça s’appelait gauche plurielle
Ils n’ont pas vu le piège
Ils n’ont pas vu ou pas lu ou pas compris
Le traité de Maastricht
Tous ces gens qui
Qui ne savent pas contester
Le critère des 3% du PIB
L’Union européenne
Ses normes et ses commissaires non élus
Tout ça,
C’était et la droite et la gauche

Tous ces gens qui ne voient pas le mal
Qu’ils font aux autres
Qu’ils se font à eux-mêmes
Indigents de critique,
Qui n’ont pas compris 1936
Qui n’ont pas compris 1945
Et le droit de grève
Et la sécu qui était à nous
A eux aussi d’ailleurs
Et qu’ils laissent partir

Tous ces gens qui ne connaissent pas l’histoire,
La philosophie non plus
Qui ne savent plus d’où elle vient
La République, et la laïcité

Tous ces gens qui, monsieur
Tous ces gens qui, madame
Acceptent qu’on touche au statut des autres
Et aussi au Code du travail
Et puis aux services d’urgence

Quelle histoire, dites-moi
Quelle histoire leur sera-t-il réservée
Ils ne sont plus ni Jaurès ni Zola
Ni même de Gaulle ou Jean Zay
Ils sont the voice
Ils sont les enfoirés
Ils sont show-biz ils sont medias
Ils sont Facebook et Grandes Gueules
Ils sont réaction malgré eux
Esclaves devenus

Que vont-ils devenir
Après avoir accepté tout ça
Construit leur prison
Adulé leurs sauveurs,
Ou donné des excuses,
Des blancs-seings, des silences
Leurs dictateurs...

Ils ne connaissent qu’un mot démocratie
Mais ne savent plus ce que ça veut dire

Révolution ça leur fait peur
C’est le mot qui fait peur
Tous ces gens qui,
Mes frères pourtant
Mes ennemis intimes
Les y a pas, les faut pas,
Les c’est pas grave
Ils attendent
Ils attendent tout et puis rien et puis on verra
Tous ces gens qui
Tous ces gens qui ne voient pas
Ne voient pas
Le monde tourner
Le monde s’écraser
Et eux bientôt avec.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Christine Kiki
Christine Kiki · il y a
J aime beaucoup le fond .. ce que tu dénonces
manque peu être de subtilité de clin D œil de figures de styles ? les questions soulevées sont intéressantes

Image de Michel Loiseau
Michel Loiseau · il y a
j'ai juste voulu, sans travailler le premier jet, essayer de voir si un pamphlet, qui aurait été mieux en prose, pouvait se mettre en poème. Je suis moi-même conscient de son côté "inachevé". Merci de ta critique. Patrick

Vous aimerez aussi !