Image de Maninred

Maninred

466 lectures

202

Qualifié

Tu m'as donné ton âme et du fil à retordre,
Dans tes nuits de naufrage où tu voulais mourir.
Je voulais t'embrasser, toi, tu voulais me mordre,
Notre amour chaloupait en me faisant souffrir.

À force de je t'aime et de mots dérisoires,
Il arrivait parfois qu’une brève accalmie,
Enluminât nos corps vers une trajectoire,
Entre sombres récifs et remous ennemis.

Archipels sidéraux où il faisait bon vivre,
J'ai aimé ces moments d'intense volupté,
Mais à peine assagi que notre bateau ivre
Se heurtait au ressac de ta méchanceté.

Que de verres brisés, que d'insultes blessantes,
L'alcool te débridait attisait tes ébats,
Et moi, je me taisais, traîné dans ta tourmente,
Sans cesse balloté de Charybde en Scylla.

Un jour à ton réveil, tu m'as dit je te quitte.
T'as pris tes clics, tes clacs et sans se retourner,
L'oiseau s'est envolé emportant dans sa fuite
La femme que j'aimais contre vents et marées.

Je t'ai cherchée partout, arpenté les ruelles,
J'ai traîné dans les bars aux comptoirs défraîchis,
J'ai revu tes amis, ils étaient sans nouvelles,
Tu nous avais quittés, éclipsée dans la nuit.

Je t’ai cherchée partout, j’ai pleuré ton absence,
Lorsque la nuit tombait, un abîme béant
Entoilait mes envies d’une amère impuissance,
D’un désarroi toxique, épais et désolant.

Une lettre de toi un jour est arrivée.
Fébrile je l’ouvris avide d’illusion,
Entête d’hôpital d’une ville éloignée,
Un simple mot de toi, un simple mot : « pardon ».

Emportant le secret d’un mal qui te rongeait
Tu m’avais fui, pudique, pour cacher ta souffrance,
Seule dans ton esquif, sans vouloir partager
La traversée du Styx jusqu’à la délivrance.

Aujourd’hui près de toi, à l’ombre des grands arbres
Je suis anéanti, je parle et me consume.
Une rose à la main, un genou sur le marbre,
Je t’offre cette fleur et mon pardon posthume.

Tu m’as donné ton âme et du fil à retordre...

PRIX

Image de Printemps 2018
202

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Edwige
Edwige · il y a
Et voilà je viens de terminer de lire tout ce que vous avez écrit pendant mon absence.. je me suis abreuvée à votre source... ma journée sera plus belle grâce à vous.
·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Et la mienne donc !!! Que de compliments, que de bienveillance à mon égard ! Pour tout cela je vous remercie Edwige. Ces encouragements me poussent à ne pas lâcher ma plume. Que votre journée vous soit effectivement belle. Je vous embrasse.
·
Image de Pascal Marion
Pascal Marion · il y a
L'histoire d'une vie, d'un amour. Une écriture qui m'attire. Mes votes pour vous
·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Merci Pascal pour cette empathie et pardon de ne pas vous avoir répondu avant... Belle journée.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
poésie aussi puissante que pudique
·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Merci de votre lecture Loup.
·
Image de Pierre Courtois
Pierre Courtois · il y a
C'est triste. Mais c'est magnifique. Vous nous bouleversez une fois de plus. Mon vote.
·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Merci Pierre, votre commentaire est touchant aussi.
·
Image de Noellia Lawren
Noellia Lawren · il y a
Très poignant, magnifique, mon vote +5
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/un-dernier-baiser-1

·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Merci Noellia de vous être laissée transporter dans cette histoire. Bonne semaine.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très beau poème. Triste en pudeur. Merci pour ceci.
·
Image de Maninred
Maninred · il y a
"les plus désespérés sont les chants les plus beaux" dit-on. Merci Dramaqueen
·
Image de Ludo Laplume
Ludo Laplume · il y a
Douloureux poème mais vrai talent. Très touchant.
·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Merci Ludo.
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Très beau poème porté par le souffle d'une cruelle souffrance qui s'achève dans le déchirement exprimé par ce beau zeugma : " Je t'offre cette fleur et mon pardon posthume", alors que la conclusion, riche d'un second zeugma (vous nous gâtez !) m'a fait esquisser un sourire. J'ai également apprécié les métaphores marines, très évocatrices, telles "notre amour chaloupait" ou le "ressac de ta méchanceté". Au plaisir Maninred !
·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Merci infiniment Francine pour ce commentaire bienveillant et pour votre lecture attentive. Bon WE.
·
Image de Flore
Flore · il y a
quand un amour s'en va sans laisser de mots, sans se retourner, la douleur est immense, mais elle l'est plus encore quand on finit par avoir une réponse à ses "pourquoi"...c'est très beau.
·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Les plus désespérés ne sont-ils pas les chants les plus beaux ? Merci Flore.
·
Image de Flore
Flore · il y a
C'est vrai...et que de beaux poèmes ont-ils inspiré....
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Une vie résumée en un poème et avec quel talent. Tous mes voeux.
·
Image de Maninred
Maninred · il y a
Merci infiniment Jarrié.
·