1
min

TORRENTS ( Poèmes humains )

Image de Philemon Dui

Philemon Dui

6 lectures

0

Torrents

Les torrents de nos voix rejoindront ils un jour
Les rives majestueuses du fleuve de l’amour ?

Sur ton cœur nu qui pleure comme une fontaine
Je pose les mots sculptés qui soulagent la peine
Le papillon connaît la grande valeur du jour
Ou ses ailes frissonnantes ont caressé l’amour

Sur ton cœur alangui je passe un doux baume
Sur ta joue une larme que j’essuie de ma paume
Et ton visage s’éclaire d’un nouveau sourire
Ce n’est rien qu’un peu de cette joie d’écrire
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème