Ton regard, tes mots et toi

il y a
1 min
5
lectures
0

Amoureuse de la poésie, j'ai décidé de me lancer dans une danse que je ne pensais pouvoir maitrise  [+]

Poings liés,
Lèvres scellées,
Je contemple le néant béant,
Dans ton regard hypnotisant,

Yeux fermés,
Cœur serré,
La pièce est noyée d’obscurité,
Les draps sont défaits,

Tu chantonnes parfois,
L’air béat mais las,
Tes soupirs défont tes sourires,
Quand tu t’apprêtes à partir,

Je te retiens souvent,
Mon silence freinant
Tes pas,
Le temps s’arrête un instant,
Puis reprend,

J’ai compris très tôt,
Que le monde est un tableau,
Dont les contours doivent être effacées,
Pour mieux être dessinées,

J’ai compris au toucher de ta main,
Que le monde n’est pas fait pour les saints,
Ce qu’on appelle pêché,
N’est autre qu’un amour libéré
Des entraves de savants obstinés
Piétinant la beauté de l’humanité,
Sa liberté,

Il y avait dans tes mots,
Une répulsion de ces sots,
Une révolte au pourtour de ta peau,
Un cri féroce étouffé au berceau,

Je te répétais sans arrêt,
Et tu ne cessais de m’écouter,
Dire que le monde n’est pas pour nous,
Que nous finirons fous,

« Ce monde doit changer »,
Tu me disais, amusé,
« Ce monde changera,
Et nous serons là »,
Et je t’ai cru, je te crois.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !