Ton hiver

il y a
1 min
708
lectures
371
Qualifié

« Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir. » Pierre Dac  [+]

Image de Hiver 2020

Douce, je te tends la cuillère,
Comme c'est chaud j'ai d'abord soufflé,
Pour ne surtout pas, comme hier,
Te brûler...

J'ai pris des crayons de couleur
Pour que tu puisses dessiner,
Mais quelle est ta vision du bonheur 
Désormais ?

Une maison, une cheminée,
Des fenêtres, des rideaux devant,
Mais pourquoi sont ils coloriés 
Rouge sang ?

Maintenant un bonhomme têtard,
Il porte un beau nœud papillon,
Et la fierté dans ton regard,
Trublion

Je te raconte une histoire drôle,
Une lueur éclaire ton visage,
Un instant ton sourire me frôle,
Quel est ton âge ?

C'est bientôt l'heure de ton goûter,
Dans le salon serais-tu mieux ?
Mais tu ne veux jamais y aller,
Trop de vieux...

Les prémices de ton hiver,
De légers flocons parsemés,
Une mèche de cheveux, un éclair
Argenté

Mon enfance s’est envolée
D’une bien étrange manière
Le jour où ton regard s'est voilé,
Égaré

Une nuit tu es revenu
Dans un souffle de bienveillance
Tout de blanc tu m'es apparu
En silence...

371

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !