Ton départ

il y a
1 min
9
lectures
0
Image de Eté 2016
Comme un homme parti s'exiler,
Tu as posé tes valises pour l'éternité.
Tu as laissé les tiens,
Sans même leur serrer la main,
Comme un migrant s'en va.
Tu dors dans l'au-delà,
Après un trop long combat
Dans l'enfer de la maladie
Qui t'a mangé en partie.

0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,