Tombeau pour Monsieur De Sainte Colombe Le Père

il y a
1 min
250
lectures
19
Qualifié
Image de Grand Prix - Eté 2015
Image de Poèmes
Mon goût pour ces musiques
Lourdes
À pleurer... Suffoquer
Lentes
Lenteur du pas sous les arbres épais, en vert ou en blanc
Douces et terribles
Quelque chose peut survenir, ne survient pas... L’impression
Graves
Chaque coup quelque part, dans les entrailles dans les oreilles plaisir sonore,
Pleines
Accords fournis, intervalles resserrés, étagés, sonneries, dissonances et soulagement de leurs résolutions, attente d’une nouvelle tension, écartèlement

La musique telle qu’elle doit être et tous les paliers et les extrêmes intermédiaires
Musique pour les chats, démarche tranquille, lourde, lente, à l’affût
Lamentations, plaintes
Viole de Monsieur de Sainte-Colombe, le fils, pour son père
Théorbe, son long manche s’enfuyant dans les airs pour fouiller les harmonies célestes
L’archet, son soupir et celui des musiciens, de l’instrumentiste, accompagnement du corps...
Sainte-Colombe quelques instants...

Devant le catafalque noir, la simple caisse de bois
La musique naît au fond de l’oreille pendant que le prêtre récite les prières rituelles
La cuisinière, la servante, pleurent dans leur tablier, tête baissée...
Seul moment d’une vie où l’on peut où l’on doit s’autoriser à courber l’échine, nuque à quatre-vingt dix degrés
Les bougies fument autour du lit où se dessine encore la forme lourde du corps
L’oreiller, la marque de la tête, quelques cheveux blancs encore accrochés aux mailles du drap
La cloche vibre, glas
Le glas, ce rythme tellement humain, vibrations dans les airs
Le peuple se découvre, bonnet à la main devant ce mort qui passe...

Le peuple ne se découvre plus
Ne plie plus l’échine
Quand passe dans les rues bruyantes un corbillard anonyme
Même plus noir aujourd’hui !
À sa suite les voitures des proches
Même pas habillés de deuil !
Il faut s’habiller de deuil quand on accompagne un mort !

--

« Tombeau Pour Monsieur De Sainte Colombe Le Père », extrait de la VIème Suite pour Viole en fa mineur de Monsieur De Sainte Colombe Le Fils.

19

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !