Tombeau ouvreur

il y a
1 min
2
lectures
0

Quand je serai grand Je serai moine poète Ou ramasse miettes Vivant le moment présent La contemplation m'entourant De caresses indolores L'oeuf peine à éclore L'outil se révèle illuminant  [+]

L'acide de ton coeur
Corrode ton moteur
En kilomètres-heure
Et chevaux-vapeur
Ignorant la lenteur
Roulant sans la peur
Tu souris, ma soeur
À fond, l'accélérateur
Car bordel ton bonheur
Lui, arrivera à l'heure
Tu pistonnes avec vigueur
Plein gaz, carburateur
Fantasque malheur
Fait divers prédateur
Fracas dans l'échangeur
Voilà qu'ainsi tu meurs
Blanchi sans les heurts
De la vie, les leurres
Aux uns, la torpeur
Aux autres, la douleur
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !