Toiles de maître

il y a
1 min
359
lectures
41
Qualifié
Plutôt que se cogner aux parois du réel
Du bout des doigts chercher des prises et se hisser
Accroché à la roche en oubliant le ciel
Tout entier au labeur d'une toile à tisser

Devenir araignée contre la pesanteur
Opiniâtre et serein, suspendu à un fil
En déployer des pièges et capturer ses peurs
Pour les paralyser par un venin subtil

Certains ont des visions d'escalier d'apparat
Dans leurs rêves, ils espèrent en gravir les degrés
Mais la vie leur oppose un démenti ingrat
Les rendant bien amers d'avoir été frustrés

L'arachnide cent fois remet sur le métier
Son ouvrage de soie, qui se fera l'écrin
D'une sculpture de givre un matin de janvier
De perles de cristal de rosée du matin

L'humble artiste escalade en prenant ses appuis
Dans les aspérités de ce qui parait lisse
Le réel est ainsi et rien ne se réduit
À ce que nous voyons, c'est ainsi qu'elle se hisse

Fabuleuse alpiniste, et ses toiles de maître
Ornent les vieux greniers et les palais de marbre
Les plafonds des salons, les clôtures champêtres
Les tiges des genêts et les branches des arbres
41

Un petit mot pour l'auteur ? 52 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Agnès Rémond
Agnès Rémond · il y a
Un très bon poème. J'ai aimé !
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci beaucoup pour votre lecture Agnès, ravi que vous ayez apprécié mon texte !
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Un texte tissé, lissé, soigné. J'aime beaucoup.
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Votre appréciation me fait très plaisir, un grand merci Patrick !
Image de Mireille d agostino
Mireille d agostino · il y a
Cent fois sur le métier... qui a la patience de l'araignée ?
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Certes, et on ne lui envie pas son look... mais elle non plus ne nous envie pas ... à tort ou à raison ? J'aime avoir, de temps à autre, une araignée au plafond :-) Merci Atoutva.
Image de Mijo Nouméa
Mijo Nouméa · il y a
A l'encre de sa plume , l'artisan de mots tisse une ode au fil de soie de l'araignée qui fignole courageusement son oeuvre de dentelle. Un voile éphémère de lumière et d'ombre pour des proies à venir. Bravo pour ce poème naît sans doute d'une fine observation.
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci pour votre lecture et votre beau commentaire, Mijo.
Image de Bruno R
Bruno R · il y a
Une artiste qui tisse son œuvre sans se préoccuper, ni du reste ni des autres. A méditer...
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Oui, loin du marché de l'art, elle fabrique de la beauté à sa manière... Merci Bruno.
Image de Hélène Campus
Hélène Campus · il y a
j'aime beaucoup! merci pour ce poème!
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
C'est moi qui vous remercie, Hélène !
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
J'aime beaucoup ces toiles qui ornent la nature, j'aime cette dame dentelière et votre poème qui la met à l'honneur !
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Une forme d'art est née de l'araignée, il suffit d'y être sensible. Merci d'avoir lu et apprécié mon petit hommage à ses toiles, Léonore !
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Magnifique façon de sublimer l ordinaire
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Un grand merci Katarina !
Image de A. Sgann
A. Sgann · il y a
Beau poème, bien sculpté !
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci d'avoir lu et aimé, Sgann !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un bel hommage à l’araignée promue artiste des greniers.
J’💖

Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Votre appréciation me va droit au 💖Merci Fred !

Vous aimerez aussi !