Toi plus moi les autres ont s'en fou

il y a
1 min
0
lecture
0
La profondeur de tes yeux sur cette photo noir et blanc me rapelle la beauté de nos heureux moment
Laisse moi amarer et accrocher mon encre a la dune de nos souvenirs
Ma plume posée sur ces courbes vacillante,
Un peu de toi , deux fois toi sur moi , Je t'aime tellement....

Ces marques faites de stries, rouges
accroupie,avilie c'est soumise que tu me les à administrées
Mais j'ai choisi la voie de la droiture désormais et non du vice
l'amour est mon seul moteur petit bougre

Les jours qui précèdent l'heureuse période féminine
Mon humeur exécrable je ne fait pas la maligne
Ovaire douloureux, irritabilité, dénigrement pour le genre masculin
Être une femme, c'est bien ça l'énigme

Il est des trains où l'on voudrait monter à bord mais la décence nous en empêche
Laissons les tous passer sur les rails de nos envies

Vulve rosé ruisselante, lorsque je vois ton corps nu
Tes courbes parfaites et tes rondeurs tes muscles font monté mon envie lors de l'acte
A califourchon dos à toi , j'escalade ta verge triomphante
Tu jouis je jouis. Oui nous sommes encore nu

A toi mon amour a la vie a la mort
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,