Toa

il y a
1 min
24
lectures
0

Évan, le Taquineur de Muse & de sa Muse : ou comment jouer D mots de la langue de Molière juste pour le Plaisir d'écrire... Qui m'aime me lise  [+]

« Les semaines s’enchainent à tour de bras
et tu n’arrives toujours pas.
Comment te dire ce qui ne va pas
Si tu n’es pas là ?!

Je ne t’en veux absolument pas
Car j’ai confiance en Toa
Et mieux, à point nommé tu Dbarqueras
J’en suis sûr, pour me prendre dans tes bras !

À Moa de patienter d’ici là,
D’avoir une vie agréable, m’occuper de Moa
Pour instaurer un bon climat
Quand mon quotidien tu bousculeras !

Le lendemain, je t’apprendrai mes faux-pas
Mais tout en relativisant, tu me rassureras
Parce que Toa aussi des galères en nombre tu me raconteras.
Tout en te prenant à mon tour dans mes bras,
D’un coup à pleurer tu commenceras
Et sans dramatiser, tu souriras
Car enfin tu compris que c’était Moa...

Je l’avais senti dès que tu m’aperçus,
Nos Cœurs voulaient Djà se parler.
Nous ne croyons plus aux contes de fées,
Cependant plus que limpide la situation fut.

De ton innocence & de ta fraicheur, mon Cœur,
Tu l’as renversé !!!»
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,