Ca souffle !

il y a
1 min
156
lectures
31

Il faut avoir un peu de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse. Friedrich Nietzsche  [+]

Zig zag de moineaux
des corneilles ébouriffées
le vent s'est levé.

31

Un petit mot pour l'auteur ? 39 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très aérien, j'adore
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Une volée d ' oiseaux
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
J'aime beaucoup votre haïku qui est très visuel.
Puis-je vous inviter à lire celui que j'ai écrit pour le Prix Saint Valentin ?
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/gratter-ma-guitare

Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Un joli haïku... qui ne devrait pas avoir de titre :-)
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Titre obligatoire ou alors .............
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Joli, les corneilles ébouriffées !
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Coquin ce vent !
Image de Marie No
Marie No · il y a
Le vent est un farceur qui décoiffe même les oiseaux, merci pour cette jolie image !
Image de Cristel D
Cristel D · il y a
j'aime beaucoup !
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Et si tu mettais "le vent s'est levé" en premier et "zigzags" en dernière ligne ? (Je te souffle ça, je te souffle rien, ma copine...)
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Et non, ça ne marche pas.
Le dernier vers explique le pourquoi des deux premiers.
Bises mon copain

Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Coucou,
Mais si que ça marche : si tu mets en avant le vent, pas besoin d'explication ensuite, que des faits, rien que des faits ! Regarde (et les actions sont mises au présent) :
"Le mistral se lève
des corneilles ébouriffées
zigzags de moineaux"

Alors, Mrs Caj ma copine ?

Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Je vais te paraître rigide, mais c'est le propre du haïku qui répond à certaines règles. .
Rompez !

Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Ma générale,
J'aurais plutôt envie de plier, mais je romps, puisque ainsi vous l'ordonnez (et que j'ai pas envie d'avoir des histoires avec toi).
Mes salutations fumeuses...
(Et écoute ce que je viens d'entendre : "Aller Sans Retour" de Juliette

Ce que j'oublierai, c'est ma vie entière
La rue sous la pluie, le quartier désert
La maison qui dort, mon père et ma mère
Et les gens autour, noyés de misère
En partant d'ici, pour quel paradis ou pour quel enfer...
J'oublierai mon nom, j'oublierai ma ville
J'oublierai même que je pars pour l'exil

Il faut du courage pour tout oublier
Sauf sa vieille valise et sa veste usée
Au fond de la poche un peu d'argent pour
Un ticket de train, aller sans retour
Aller sans retour

J'oublierai cette heure où je crois mourir
Tous autour de moi se forcent à sourire
L'ami qui plaisante, celui qui soupire
J'oublierai que je ne sais pas mentir
Au bout du couloir
J'oublierai de croire
Que je vais revenir
J'oublierai même si ce n'est pas facile
D'oublier la porte qui donne sur l'exil

Il faut du courage pour tout oublier
Sauf sa vieille valise et sa veste usée
Au fond de sa poche un peu d'argent pour
Un ticket de train, aller sans retour
Aller sans retour

Ce que j'oublierais, si j'étais l'un d'eux
Mais cette chanson n'est qu'un triste jeu
Et quand je les vois passer dans nos rues
Etranges étrangers, humanité nue
Quoi qu'ils aient fuit
La faim, le fusil
Quoi qu'ils aient vendu
Je ne pense qu'à ce bout de couloir
Une valise posée en guise de mémoire...)

;-)

Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Très beau, Juliette est une poétesse.
Bises

Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Oui, Juliette est quelqu'un de très créatif...

Tu vas rire. Je reviens à la charge sur tes militaires règles comme quoi l'explication devrait arriver après les faits. A l'appui de ma thèse (tu me diras ensuite la tienne ?), deux auteurs mondialement connus et estimables :
http://wheatoncollege.edu/vive-voix/poemes/la-grenouille-haku/
- Basho :
Dans un vieil étang
Une grenouille qui plonge
Plouf ! le bruit de l’eau

http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/ma-grand-mere-1
- Un certain "Alors Zut", un contemporain réfractaire mais pas si bête :
A cause du mauvais temps
nous jouons aux cartes
sous l’auvent de la grande tente

Ah mais ! Dérompez ! ;-)

Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Les deux premiers vers sont les conséquences du troisième.
Dans le cas de Basho, l'ordre des 3 vers n'a pas d'importance.
N'importe lequel des trois peut être l'explication des deux autres, leur chute en quelque sorte.
Un très bon noël et des grosses bises mon copain

Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Coucou !
(Ce "!" est, pour la circonstance, appelé "point de joyaison", la conséquence du bonheur de te voir réapparaître... Est-ce que j'aurais pu mettre "! Coucou" ? J'en doute...)
Joyeux Noël et grosses bises à toi ma copine ! :-))

PS : Dans le cas de Basho, on peut dire que l'ordre des trois vers n'a effectivement pas d'importance encore que la conséquence (ce plouf dans l'eau) du plongeon est bien le bruit qu'il engendre...
Dans ton cas, tu maintiens ta vers-position, et je maintiens la mienne. Car pourquoi signaler les conséquences avant le fait déclencheur, hein, tu peux me le dire ? D'ailleurs, écoute ce qui suit...
https://www.youtube.com/watch?v=ogb2dJEVds8

Mais ceci aussi, qui semble n'avoir pas de rapport direct avec notre controverse mais si un peu : https://www.youtube.com/watch?v=5NGqbWGGC4U

Image de André Page
André Page · il y a
Le vent et les oiseaux c'est comme les bateaux et la mer, ils allaient déjà à l'école ensemble quand ils étaient petits... merci pour ce souffle nouveau Cajocle.

Vous aimerez aussi !