Timbres

il y a
1 min
40
lectures
7

Les mots, les maux...jouer avec eux Bonheurs et douleurs de la vie qui vous construisent. L'autre, les autres, les différences ,les ressemblances. La lecture, la nature, la musique, Le chant du  [+]

Non, il n’est pas « timbré »
Il aime juste les timbres.
Bien empilés, rangés, attachés
Surtout que rien ne dépasse.
Collés-serrés, dans leurs petites boites marron
Boites de marrons glacés, remplacés.
Les marrons il les a mangés
Pour laisser la place aux petits timbres bien rangés
Bien empilés, rangés, attachés
Surtout que rien ne dépasse.
Une place pour chaque chose et chaque chose a sa place
Il faut surtout que rien ne dépasse.
Comme ses chaussures, bien alignées le long du mur
Et ses petits cartons, rigoureusement pliés, rangés
Et ses petits sacs, non il n’est pas maniaque.
Il est peut-être juste un peu «  timbré passionné  »
Par tout ce qui est empilé, plié, rangé, attaché.
Sa tête est remplie de petits tiroirs
Il n’en n’ouvre qu’un à la fois
Sinon c’est le désordre, la foire
Et ça il n’aime pas ça, il se lasse
Il faut vraiment que rien ne dépasse

7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,