Tic-tac

il y a
1 min
0
lecture
0
Tic-tac, tic-tac
Crépitement anodin du temps accusant ma vie.
Laissant derrière lui, craintes, effrois et nostalgie.
Encore et encore je me tremousse aux bords de la psychose,
Les levres ensoleillées, maquillant la grisaille de mes echymoses.
Tic-tac, tic-tac
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,