Tes épis se font rares

il y a
1 min
74
lectures
13

Bwoarf ! Fantasy, poésie, amoureux de vastes univers mêlant sang, souffrance, mélancolie et surtout, panache  [+]

Tes épis se font rares
Et les hellènes sombrent dans l'ivresse et la paresse
Sans chevelure à démêler
La tienne, Déméter, qui arbore les blés en tignasse
Et que tu laisses dépérir,
Lasse de perdre Perséphone au profit d'Hadès



* Déméter : déesse de l'agriculture et des moissons ; mère de Perséphone.
** Perséphone : fille de Déméter et épouse d'Hadès ; elle vit la moitié de l'année dans les enfers avec Hadès (dieu de ceux-ci) et retrouve sa mère Déméter au printemps (et donc le renouveau de la nature).
*** hellènes : grecs anciens.

13

Un petit mot pour l'auteur ? 19 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Milord
Marie Milord · il y a
Un clin d’œil à Déméter qui avec le réchauffement climatique risque de revoir sa fille un peu plus tôt chaque année... :)
Image de Lilian Burnier
Lilian Burnier · il y a
Ahah très belle remarque ! ;)
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
En quelques phrase, plongée dans la mythologie hellène ! Ambiance assurée ! Bravo Lilian.
Image de Lilian Burnier
Lilian Burnier · il y a
Merci Randolph pour ce retour qui me fait grand plaisir !
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Le plaisir est partagé !
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Un beau poème qui me plonge dans un univers grec que je maîtrise pas beaucoup.
Une invitation à venir découvrir le combat acharné de Marthe dans sa lutte contre son cancer du sein, et peut-être le soutenir.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lintrepide-marthe

Image de Valdemar Belloc
Valdemar Belloc · il y a
Au vu de ce poème, tu pourrais aimer les poètes français de la fin du 19ème qu'on a appelé "les parnassiens" : Leconte de Lisle, José Maria de Heredia... Tu connais ?
Image de Lilian Burnier
Lilian Burnier · il y a
Merci pour les références, je vais aller voir ça !
Image de Valdemar Belloc
Valdemar Belloc · il y a
J'y pense, il y a une anthologie qui rassemble le meilleur des parnassiens, et plus encore. "Poètes de l'imaginaire", aux éditions Terre de brume. C'est un recueil de poètes français du 19è-début 20è dont les poèmes relèvent du fantastique, de la fantasy et de la science-fiction. Il y a une assez grosse partie sur les poèmes qui brassent l'antiquité grecque et sa mythologie. Tu trouveras ça dans une bibliothèque municipale, avec un peu de chance.
Image de Lilian Burnier
Lilian Burnier · il y a
J'ai regardé sur le site de la maison d'édition. Ça a l'air très intéressant, d'autant plus que mes genres de prédilection sont la fantasy et le fantastique.

Je vais de ce pas essayer de me le procurer.

Merci pour la référence M. Belloc !

Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un condensé grec et un regard sur les histoires de famille grecque !
Image de Lilian Burnier
Lilian Burnier · il y a
Un vrai conflit familial belle-maman/gendre !
Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
Et bien voilà ! Je trouve ça très bien car dans ce cas il faut rester succinct et vous l'avez fait. Bravo
Image de Lilian Burnier
Lilian Burnier · il y a
Merci beaucoup Joëlle !
Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Et cette salope de Junon
Qu'a donné l'immortalité
Sans la jeunesse
À la mama d'Éros,
Ça t'inspirerait ?

:-)

Image de Lilian Burnier
Lilian Burnier · il y a
Ça se dragouille à coups de références greco-latines ?
Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
Juno de la mythologie romaine ! associée à Héra en Grec, sa jalousie l'aura presque perdue ! Mythologie grecque ou romaine, je ne crois pas que le mot "salope" existait en ce temps ;-)
Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
A mon très humble avis et sans illusion, comme pour le mot "salaud", et l'humanité étant ce qu'elle est, on a toujours eu besoin de ce mot même si l'est pas beau/beau, vous ne croyez pas ?
;-)

Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
Assurément et si je peux me permettre une pointe d'humour, je suis ravie que vous vous appeliez Zutalor et non merdalor ;-).

Vous aimerez aussi !