1
min

Tes craintes sont fondées

Image de %%%%

%%%%

59 lectures

13

Tes paupières sont lourdes et tes jambes s'écartent.
À genoux je te crie ce fougueux maléfice :
Des douceurs de la lune descendront mes fils
J'attrape tes cheveux comme on tire une carte.

Ton étoile se meurt, je fane ta jeunesse
Quelques cierges qui suent entourent nos auspices
Devine mon amour, devient mon haruspice
Quel est ce dur destin, pour quoi les filles naissent.

Plie sous ma volonté, je pense encore à l'autre
Nos ébats durent, déjà je voudrais nous mater
N'implore plus les dieux, le concile est athée
Mes mains courbent ta têt' comme un épi d’épeautre.

Folle tu fais la chienne et décuple mes sens
De la pitié s'épand des lèvres à la nuque
Tu es fine et jolie, tu rentres dans le sac
Conjure ton absence, tes phobies seront miennes.

13

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Francesca Fa
Francesca Fa · il y a
L'amour vache ... Mais qui sera sacrifié si elle est l'haruspice ?
·
Image de JPM
JPM · il y a
Concours de pêche ?
·
Image de %%%%
%%%% · il y a
Oui, mais aucun poisson n'a été blessé pendant l'écriture de ce poème.
·
Image de %%%%
%%%% · il y a
!!!
·
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
C'est bien beau tout ça...
·
Image de %%%%
%%%% · il y a
Oui, ce ne sont que de belles paroles, du vent.
·
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Les filles aiment le vent.
·