Terre d'exil

il y a
1 min
107
lectures
15
Qualifié

Pour moi, lire, écrire, marcher, partager, jouer de la musique, c'est se nourrir, résister, s’engager, chercher la vérité ( même dans la fiction) plutôt que la beauté. L’écriture  [+]

Image de Eté 2016
Dans ma poche
Une poignée de la terre
De mon exil
Serrée dans ma main
Secrète
Chaude
Elle sent
Le feu
Le sel et
Le lichen

Dans mon cœur fissuré
Coule la terre rouge
Foulée de mes pieds nus
Crevassés de brûlure

Elle charrie
Dans mes veines
Le sang lourd
Et la sueur
De mes aïeux
Nomades

Ma Terre en mon être
De sa lettre originelle
Ebréchée
Déraciné, j’erre !
Sans ailleurs
Qui suis-je
Hors de toi
Ma Terre

Dans le ciel de traine
Des souvenirs en miettes
Sur l’horizon bleu
S’éparpillent
Et mon esprit
S’exile
De moi

S’échappent les images
De ma mémoire
Ecorchée de tristesse
Tes formes évanouies
Dans le brouillard
De ma désespérance

Mes pas
Chancelants
Me dérobent
Au monde

Du lointain
En vain
Je te recompose
Etrange dessin
Dans mes yeux
Exorbités

Je te revois
Brasillante
Sous ma semelle
De pèlerin berger
Infatigable
A conduire mon troupeau
En quête
De quelque épineux
Grimpé
Dans les arganiers

Du lointain
Je ferme les yeux
Et réécris
La multitude étoilée
Du ciel

Je t’apprendrai
Mon fils
Les galaxies
Et les constellations
Le désert
La musique du silence
Des dunes
Toi mon fils
Ignorant
De mon sol

Ecoute
Les accents andalous
De la musique
De mon pays

Regarde
Le ventre des femmes
Ondoyant
Sous son emprise

Elle est
Comme ça
Ma terre natale
Fertile et
Généreuse

De ma main reconnaissante
Chaque jour je la caresse
La cultive
En mon jardin intérieur
Un oranger a poussé
Dans ses cendres
Un arc-en-ciel de senteurs
En mon cœur

15

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !