Tendre trouble

il y a
1 min
13
lectures
2

J'avais quinze ans à la publication de mes premiers textes. Ais je beaucoup changé depuis ? Sans doute, bien plus cynique, bien plus d'aversion pour le déballage de grands mots savants pour rien  [+]

Le soleil d'été transperce les carreaux sales,
Ses rayons doux font danser les légères poussières
Entre les passereaux joyeux de la volière,
Attendant gaiement que Nyx jette son sombre voile.

Aussi noir que son manteau le chat osseux s'étire
Ses pupilles bleu cobalt brillant sous l'orchidée,
Uniques étoiles de sa face glauque suicidée
Que seules les délicates mélodies attirent.

La blanche et pure lumière du crépuscule poudroie
Et étendue sur les immenses draps de soie,
L’œil terne, elle tient de sa main laiteuse un litchi.

Semblables au suave fruit, si roses sont ses joues
Et opalin est son cœur que la douleur noue.
Elle songe à son âme que son émoi avachit.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
De jolies images. Très beau...
Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Merci beaucoup, je vais persévérer pour que vous ne changiez pas d'avis
Image de Maimai
Maimai · il y a
J'aime!
Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Merci !

Vous aimerez aussi !