Tempus Fugit

il y a
1 min
9
lectures
0

Fluent in English, voyage le plus souvent possible hors de son esprit et parfois hors de son pays; n'ayant pas la prétention de se dire poète mais a le culot de le rêver; étudiante en droit et  [+]

Le silence pèse bien lourd
Lorsque la mort nous entoure.
La fracassante alarme vaine
Sonne ce qui glace nos veines.

Que faire face à cette menace ?
Dois-je expirer et laisser ma place ?
Ou bien vivre avec ce noir fardeau ?
Quelle est ma place en ce monde si faux ?

Mes yeux approcheront la Méduse,
Femme dont la mort est la muse ;
Et je ne verrai que la pierre

Celle sur laquelle on se recueillera,
Et qu’on pensera à hier,
Sans voir devant nous le trépas.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,