Telle une évidence

il y a
1 min
135
lectures
7

Né d'une rencontre liant la chaleur passionnée du Sud andalou et la froideur déterminée du Nord belge. Coups de foudre pour "Montserrat" de Roblès et pour "Vivre debout" de Brel. Deux parcours  [+]

Telle une évidence, venue de nulle part, elle me prit dans ses bras. Bousculant le quotidien, dédicaçant l’avenir à notre amour. Je me suis plongé dans cette passion, devenue irréversible liaison. Notre rencontre s’inscrivait dans les lignes du Livre, celui du Temps. Me faisant volontaire complice, détournant son sens, à cette phrase de Voltaire: « Il n’y a point de hasard ! ».

D'un coup de foudre,
Telle une évidence,
Elle émergea soudaine,
Rêvée, enivrante
Comme un cyclone.
En indécence,
Nous nous aimons.


Je l’aime chahutant.
Je l’aime tendrement
D’un soir au jour,
D’une nuit à l’autre,
De sommeil en réveil,
En des heures sans fin
Serrées aux autres.

Je l’aime puissant.
Je l’aime chevauchant
Les lendemains
Liés par ses mains,
En nos corps
Accordés
Vibrer d'encore.

Je l’aime adorant.
Je l‘aime ruisselant
Sous cette pluie,
En torride torrent,
Qui lisse nos peaux
Sous cet orage
Qui frappe avec rage !


Je l’aime désirant.
Je l’aime grand
Malgré le vent
Qui nous tangue,
Tel un brise-larmes,
Soudé dans la terre
Pour dompter la mer.


Je l’aime gourmand.
Je l'aime jouant
Sans erreur,
Dans sa diagonale
Comme un fou,
Embrassant la Reine
Dès la case départ.


Je l’aime aimant.
Je l’aime excusant
Pour cette tempête
Qui éclate dans nos têtes.
Cette fougue de bonheur
Chaude, impertinente,
Qui envahit seule Les cœurs !

Depuis ce jour de foudre,
D'un coup d'éclair
Telle une évidence,
Comme un tourbillon
Éternel, indécent,
Nous nous aimons.
7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,