Tarak

il y a
1 min
2 674
lectures
742
Finaliste
Public

Tout petit je rimais déjà, et un peu plus grand, je rimais pour mes petits béguins, mais j'ai attendu 2005 pour me mettre sérieusement à la prosodie classique afin de ne pas mourir idiot  [+]

Image de Eté 2017
Tarak est pendu là, sans bras, tripes à l'air,
Sur le tronc du grand cèdre est écrit « terroriste »,
Sa ferme n'est pas loin tout au bout de la piste,
Il cultivait le mil et tissait le mohair.

Par un soir de printemps, il vit dans le ciel clair,
Bondir des fleurs de feu, cadeau capitaliste,
Dessinant dans l'azur des voiles de batiste
Et tuant sur le sol trois enfants de sa chair.

Plus tard, sur les hauteurs, surgit la soldatesque
Traquant les résistants, déploiement titanesque.
Sous les tirs sont tombés sa femme et son cousin.

Alors l'esprit perdu, le cœur en cale sèche,
Le corps ceint d'explosifs, dans un hameau voisin
Près d'une garnison, il alluma la mèche.

742

Un petit mot pour l'auteur ? 1251 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Isa. C
Isa. C · il y a
Whaou❤
Image de Philippe Martineau
Philippe Martineau · il y a
Un sonnet qui n'est pas en carton-pâte !
J'aime bien "enfants de sa chair".
Et quelle chute !

Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un grand merci pour avoir apprécié, Philippe !
Image de Laetitia Gand
Laetitia Gand · il y a
Un thème peu facile et terrible mais vos mots font écho avec force. Merci pour votre poème :)
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Merci d'avoir si gentiment apprécié, Laetitia !
Image de Laetitia Gand
Laetitia Gand · il y a
De rien. Avec plaisir. Je suis certaine de revenir vers vous. Bonne nuit :)
Image de Titus
Titus · il y a
Eh bé! Concis, de belles rimes: pour la forme; et pour le fond on se contentera ( ! ) de réfléchir à la justesse du propos et à la pertinence de l'argument. Merci pour une littérature qui ose s'engager de la sorte.Heureux de la découverte...
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un grand merci pour votre sympathique commentaire, Titus !
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Puissant et toujours aussi bien écrit, bravo ! 1+ ********************
Julien.
Bonjour, merci d'avoir renouvelé ton vote, je tiens à t'informer que j'ai décidé de ne plus m'investir pour l'oeuvre "SOFIA" : difficile de rivaliser avec une romancière éditée que je félicite par ailleurs pour son texte " Journal de guerre ".
Je reviens néanmoins vers toi pour mon texte actuellement présent sur le prix automne.
Je t'invite donc à découvrir un moins d'une minute : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/et-on-dit-que-l-alcool-tue-lentement
Encore merci , Julien.

Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Merci pour le commentaire, Julien. Je vais rendre visite à l'alcool tout en évitant d'en boire !
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
C'est d'actualité .
Le sonnet dans sa tragique armure donne la mesure de l'acte .

Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Humain. Violence. Ca prend aux tripes. Superbe !
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Chapeau bas, c'est magnifiquement écrit !
Image de Ousmane Waraba Sanoh
Ousmane Waraba Sanoh · il y a
Admirations renouvelées !
Je vous invite à nouveau à soutenir mon texte déjà en finale
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-quete-du-depassement-de-soi

Image de Aristide
Aristide · il y a
Admirable
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Merci, Aristide, d'avoir ici livré votre ressenti !

Vous aimerez aussi !