Tant de voyages...

il y a
1 min
180
lectures
25
Qualifié

"Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière", V. Hugo C'est au creux de la nuit de ma maladie que la poésie est venue me sauver... s'imposant à moi sans crier gare, ultime rempart contre le  [+]

Image de Été 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Cent fois il s’est perdu dans les rues de Tunis
Les sens émerveillés par l’odeur des épices
Sur les mers il a vu le soleil se lever
Et miroiter les eaux de milliers de reflets

Dans les forêts immenses de l’Amazonie
Où les singes s’amusent et jamais ne s’ennuient
Il a vu des humains de nous tous inconnus
Dont la langue pour nous déjà n’existe plus

En Inde les saris aux vibrantes couleurs
Ont happé son regard comme en Chine les fleurs
Sur les plages d’Irlande ou de Polynésie
Il a aimé le monde et dévoré la vie

Il a rencontré tant de peuples incroyables
Marchant des jours durant sur des dunes de sable
D’autres vivant sans crainte auprès des éléphants
Ou bien dans le Grand Nord sous la neige et le vent

Près d’une île perdue au creux de l’océan
Entourée de palmiers d’oiseaux de sable blanc
Il a pleuré de joie sur le dos des dauphins
Enivré de ciel bleu et de rêves marins

Pourtant quand je le vois sur son lit d’hôpital
Mon cœur se serre fort et mes yeux me font mal
Jamais il n’a pu voir le monde et ses beautés
Mais l’enfant me sourit – je comprends son secret

Jamais il n’a franchi d’un pays la frontière
Ni rien vu des beautés que nous offre la terre
Les sols de l’Ouest du Nord ou bien le Sahara
Ne connaîtront jamais le rythme de ses pas

Il n’a jamais fait le tour du monde en croisière
Mais son cœur est rempli d’un tas de montgolfières
Il sait voguer sur l’eau sans bateau et sans voile
Et voler dans le ciel pour toucher les étoiles

Jamais d’aucun pays le sol il n’a foulé
Mais riche est son âme car elle a tant pleuré
Et pour pouvoir survivre épris de liberté
Il a appris comment des malheurs s’évader

Il a ouvert son cœur et sa tête et son âme
Le monde y est entré et le monde est sa flamme
Il a lutté si fort pour vaincre ses naufrages
Qu’il n’a besoin de rien pour partir en voyage

25

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !