Sur le quai de la gare

il y a
1 min
11
lectures
1

C'est n'est pas du stylo dont une oeuvre dépend. Même si il possède une plume de paon, Le poète songeur n'écrira point de ligne, N'écrira point de mot si il n'en est pas digne  [+]

Sur le quai de la gare, en proie à mon futur,
Mon esprit s'égare, hier fut une nuit blanche.
Matin après matin, le réveil est plus dur,
Le mal qui m'atteint, c'est toi qui le déclenche.

Sur le quai de la gare, y suis-je bien ?... pas sûr...
Mon œil troublé, hagard, sur ton être s’épanche
Je souhaiterais mieux m'abîmer dans l'azur
De la mer de tes yeux ou aux creux de ta hanche.

Sur le quai de la gare, attendant le prochain
Nous suivent du regard ceux laissés par l'engin.
Je sens dans le wagon le parfum que tu portes,

A nos vies, nous vaquons, et puis s'ouvrent les portes.
Je descends sans vigueur, sans un signe de main
Mais au fond de mon cœur, je te dis à demain.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,